Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Assouan (Egypte) : émeutes après un assassinat policier

Publié par nicoducaire sur 28 Novembre 2008, 14:17pm

Catégories : #Egypte

Emeutes en Egypte contre la violence policière

Panapress, 25 novembre 2008

Des émeutes ont éclaté dimanche dans la ville d’Aswan, dans le sud de l’Egypte, et se sont poursuivies toute la nuit après qu’un officier de police a tué un marchand d’oiseaux un peu plus tôt dans la journée.

D’après les autorités médicales et les responsables de la sécurité, au moins un homme a été tué en conséquence de ces violences.

Yahia Al Maghribi, 59 ans, est mort après avoir inhalé des gaz provenant des bombes lacrymogènes tirés par la police pour disperser quelque 2.000 manifestants.

La manifestation a éclaté après que des membres de l’unité de la police anti- stupéfiants a tué Abdel Wahab Abdel Raziq dans son appartement plus tôt dans la journée.

Le ministère de l’Intérieur indique dans un communiqué rendu public lundi que M. Raziq était en train d’aider un trafiquant de drogues notoire à échapper à la police à l’intérieur du bâtiment et avait tiré à l’approche des policiers à la recherche de ce dernier.

Des témoins de la scène racontent que la police est entrée dans l’appartement de M. Raziq par erreur alors qu’ils poursuivaient le trafiquant de drogues et ont ouvert le feu sur lui par erreur.

Suite à ce meurtre, quelque 2.000 habitants d’Aswan sont descendus dans la rue pour manifester devant l’hôpital où la victime avait été transportés, en jetant des pierres et brûlant des pneus pour protester contre la brutalité de la police.

Les policiers en question ont été convoqués par le procureur pour s’expliquer sur cette affaire, selon l’agence égyptienne de presse, MENA.

Les organisations de défense des droits de l’homme demandent depuis longtemps à l’Egypte d’enquêter et de mettre fin à la violence de la police à l’encontre des citoyens.

Elles soutiennent que cette violence est endémique aux forces de sécurité et de police à travers le pays, bien que le gouvernement fasse valoir que ces incidents, du type de ce qui s’est passé à Aswan, sont marginaux et ne relèvent pas d’une politique gouvernementale.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents