Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Pendant ce temps la, en Afrique...

Publié par nico sur 29 Novembre 2006, 13:00pm

Catégories : #Afrique

Le Nigeria accueille le 1e sommet Afrique-Amérique du sud Les chefs d'Etats et de gouvernements africains et sud-américains commençaient à arriver mardi à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, pour discuter jeudi de coopération sud-sud à l'occasion du premier sommet formel Afrique-Amérique du sud de l'histoire.

Les organisateurs indiquaient mardi que ce sommet, qui commence par des rencontres au niveau des ministres des Affaires étrangères, doit aborder des sujets aussi complexes et cruciaux que la lutte contre la pauvreté, la paix et la sécurité, le commerce, l'éducation, etc...

La rencontre devrait être dominée par les poids lourds des deux continents, avec, pour l'Amérique latine, le Brésil et peut-être le Venezuela si Hugo Chavez vient, le Nigeria et l'Afrique du sud côté africain.

Des diplomates laissaient entendre mardi que le Brésil comptait profiter de cette occasion pour tenter d'engranger des soutiens pour un siège permanent au conseil de sécurité de l'ONU, au détriment du Mexique ou de l'Argentine. "C'est en partie pour ça qu'ils ont été à l'origine de cette réunion", confiait l'un de ces diplomates.

Chavez présent ou pas, le Venezuela semble déterminé à faire du rendez-vous d'Abuja une plate-forme "anti-impérialiste" pour dénoncer les multinationales et gouvernements occidentaux, selon un autre de ces diplomates.

Sur un plan plus bilatéral, le Nigeria et le Brésil envisagent de parler coopération militaire. Pour le Nigeria, le choix du Brésil comme partenaire dans ce domaine s'impose car les deux pays sont impliqués ou l'ont été dans des opérations extérieures de maintien de la paix: le géant sud-américain en Haïti dans le cadre d'une force de l'ONU, le Nigeria au Liberia, en Sierra Leone, au Soudan notamment.

Une réunion des ministres du Commerce, programmée mardi, a été reportée sinon annulée sans plus d'explication, alors que ce dossier s'annonce comme l'un des plats principaux au menu dans la perspective d'un renforcement de la coopération sud-sud.

Selon un projet de déclaration en cours de rédaction, les deux continents cherchent notamment à dégager une position coordonnée avant la reprise des négociations du cycle de Doha en vue d'une libéralisation du commerce mondial.

D'après le même projet, Africains et sud-américains devraient également exprimer leur volonté de "développer encore plus le commerce sud-sud" et de créer une banque africo-sudaméricaine. Nombre de diplomates présents à Abuja doutent cependant que les deux blocs pourront présenter un front commun à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'expérience ayant montré que même les pays sud-américains ont déjà du mal à s'entendre entre eux.

Les dirigeants africains présents vont par ailleurs profiter de l'occasion pour tenir une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), essentiellement consacrée à la crise du Darfour. Parmi les "vedettes" du sommet, le Libyen Mouammar Kadhafi est déjà arrivé au Nigeria, alors que l'incertitude planait encore mardi sur la venue d'Hugo Chavez.

Six présidents sud-américains ont confirmé leur venue: le Brésilien et "père" du sommet Luiz Inacio Lula da Silva qui s'est rendu cinq fois en Afrique, le Bolivien Evo Morales, la Chilienne Michelle Bachelet, l'Equatorien Alfredo Palacio, Bharrat Jagdeo du Guyana et Ronald Venetiaan du Surinam.

Côté africain, outre le Nigérian Olusegun Obasanjo, hôte du sommet, ont attend notamment la participation du Sud-africain Thabo Mbeki et de l'Algérien Abdelaziz Bouteflika.

www.jeuneafrique.com

sur le même thème, voir aussi: L'Afrique, nouvel horizon de l'Amérique latine

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents