Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


M. Sarkozy promet à M. Moubarak la "continuité" de la politique française au Proche-Orient

Publié par nico sur 17 Avril 2007, 13:41pm

Catégories : #Egypte

LEMONDE.FR | 17.04.07

"J'ai dit au président Moubarak que si j'étais élu président de la République, je souhaiterais avoir avec lui les mêmes rapports confiants et amicaux qu'il entretient avec le président Chirac"
, a dit le candidat UMP à l'issue d'un entretien à Paris avec le président égyptien, mardi 17 avril.

Interrogé sur la poursuite de la politique de la France au Proche-Orient, M. Sarkozy a affirmé qu'"il y aura une continuité de cette politique, qui est une politique équilibrée".

M. Sarkozy a rencontré pendant une quarantaine de minutes le président égyptien venu à Paris dire au revoir à son ami Jacques Chirac avec lequel il a entretenu pendant de longues années des relations privilégiées. L'entretien s'est déroulé à l'Hôtel de Marigny, à deux pas de l'Elysée, où résident les hôtes de marque de la France.

"RELATIONS CONFIANTES"

"Je garantirai la sécurité d'Israël mais je veux une patrie pour les Palestiniens, un Etat pour les Palestiniens. Je veux l'indépendance pour le Liban et je veux entretenir avec les différents gouvernements arabes des relations confiantes"
, a souligné M. Sarkozy, souvent accusé par ses adversaires d'être pro-américain et pro-israélien.

"Que puis-je faire de mieux, deux semaines et demie avant le deuxième tour, que de rencontrer un des grands dirigeants arabes qui m'a fait l'honneur de me recevoir", a salué Nicolas Sarkozy.

M. Sarkozy aura finalement été le seul prétendant à l'Elysée à être reçu par Hosni Moubarak, alors que le quotidien gouvernemental égyptien Al-Ahram avait affirmé qu'il rencontrerait à Paris deux autres candidats, Ségolène Royal (PS) et François Bayrou (UDF). Ce dernier, qui n'a effectué aucun déplacement à l'étranger pendant la campagne, avait déclaré jeudi dernier à Marseille qu'il se "rendrait à l'invitation" du président égyptien. Quant à Ségolène Royal, elle a déjà rencontré M. Moubarak lors d'une précédente visite à Paris, en décembre.

AFP

Sarkozy, partisan de la rupture, ne semble pourtant pas remettre en cause le soutien de la France à la plupart des dictateurs africains, qui, en tant que "grands amis de la France", se relaient entre Chirac et Sarko.... Ont-ils seulement "abordé" (acte d'une bravoure politique sans égal comme nous l'avait montré Chirac) les "réformes démocratiques" mises en place en Egypte? Je suis sûr que Sarko les apprécierait beaucoup... Quelqu'un qui s'affiche auprès de Bush et Moubarak mérite-t-il de devenir Président de la République (enfin ce qu'il en restera) Francaise?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents