Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Egypte. 6 mois apres.

Publié par nicoducaire sur 4 Septembre 2011, 12:44pm

Catégories : #Egypte

Ca y est. C’est le retour.

 

Impression bizarre que rien n’a change, que je suis parti hier, et que tout a continue comme si de rien n’etait. Toujours les memes gen-tes, les memes lieux, les memes ambiances…A se demander pourquoi je suis la – encore une fois. Et pourtant, je guette les signes qui indiquent que, depuis la derniere fois, un ouragan est passé par la: deja, a la montee dans l’avion, je sentais les gen-tes plus detendu-es, ouvert-es, solidaires, comme s’illes avaient un poids en moins sur les epaules, fier-es et content-es de rentrer au pays… Sur les murs de la ville aussi, des traces restent: des tags avec des croix et des croissants, un des symboles de l’unite de l’Egypte qui s’est developpe juste avant la Revolution, et pendant. Des tags plus explicites aussi, de chaque cote de la porte d’entrée du Horreya, celebre bar ou se retrouve la jeunesse de la classe moyenne cairote, pour boire des bieres, discuter culture ou politique, et rencontrer des etranger-es. L’un d’eux dit: “I want to see a new president before I die”, l’autre, en arabe: “reclame tes droits”. Du jamais vu, meme dans ce lieu ou l’on croise autant de militant-es de Kefaya que de membres de groupes de rock ou de jazz, ou d’etudiant-es “occidentalise-es”.

 

Un peu plus loin, place Tahrir… Place Tahrir!

En quelques semaines, ces deux mots si benins et familiers (“on se rejoint place Tahrir? Devant le KFC?”) ont acquis un retentissement et une renommee internationales. Desormais, les gen-tes viennent au Caire voir la place Tahrir, le berceau de la Revolution, “le coeur vibrant de l’Egypte toute entiere”…

 

Place Tahrir donc, la difference d’ambiance est flagrante. Des dizaines de policiers (qu’on pensait pourtant disparus) sont presents, en masse, au centre et aux alentours de la place. Les fameux camions verts sont gares rue Tahrir, alors que, devant le muse egyptien, c’est un tank qui garde l’entrée de la place. Tank devant lequel il est d’ailleurs d’usage de se faire photographier, faisant le signe de la victoire avec la main… Le tout ayant pour but d’eviter une reoccupation de la place, expulsee au debut du mois de Ramadan (voir post precedent).

 

Voila, quelques impressions, tres breves, de cette premiere soiree au Caire, a confirmer, developer, analyser, dans les jours a venir…

 

 

PS: Est-ce la Revolution ou pas, toujours est-il que 2 marques de boissons differentes ont pour slogan “Une forme nouvelle” (شكل جرير). Ya quand meme du changement dans l’air, meme dans la pub…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents