Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


La révolution: le retour!

Publié par nicoducaire sur 23 Novembre 2012, 11:42am

Catégories : #Egypte

El-thaura gaya min gedid. La révolution revient.

 

Ces mots, relayés depuis plusieurs jours par les réseaux sociaux, ont pris une consonnace particulière hier soir après les décrets de Mohammed Morsi.

Certains font même passer le message que c'est "la dernière chance" pour la révolution égyptienne.

 

En effet, hier soir, alors que les négociation entre Israël et la Palestine étaient terminées, Morsi, le président égyptien issu des Frères musulmans, était attendu pour parler de la situation intérieure en Egypte. Et il y avait de quoi dire: entre dimanche et lundi, on a déploré 60 morts (de jeunes enfants) dans un accident de bus à Assiout, 4 dans des affrontements entre des paysans et l'armée sur un terrain militaire squatté (chiffre officiel, il y en avait probablement plus), et 1 rue Mohammed Mahmoud, où les affrontements entre police et manifestant-es ne cessent pas depuis lundi. On s'attendait donc à ce que Morsi fasse au moins des annonces sur la situtation sociale du pays.

 

Et bien ce qu'il s'est passé hier soir est bel et bien un coup d'Etat: il s'est octroyé des pouvoirs très étendus, qu'aucun président égyptien n'avait eu jusque là, a assuré l'immunité de la Cour Constitutionnelle, qui travaille actuellement à l'écriture d'une nouvelle constitution et est dominée par les islamistes, a viré le Procureur général du pays, qui lui était défavorable, en s'octroyant au passage des pouvoirs judiciaires, et a laissé entendre qu'il pourrait bien ne pas y avoir d'Assemblée nationale de sitôt, et a déclaré que les décrets présidentiels ne pouvaient pas être remis en cause par d'autres institutions que le Président lui-même....

En gros, il s'auto-proclame dictateur et dissout toutes les institutions qui pourraient lui être hostiles.

 

Les Frères musulmans ne se sentent évidement plus de joie, et manifestent depuis hier soir pour montrer leur soutien à leur président. Mais en ce nouveau "vendredi de la colère", des milliers de manifestant-es, dont d'anciens candidats à la présidentielle (Mohammed El-Baradei et Hamdeen Sabahy) sont attendu-es de tous les quartiers du Caire pour se rejoindre place Tahrir, où les attendent police et armée...

 

Actuellement; c'est encore la prière, et les manifs ne partiront qu'après, à voir comment la journée va se passer...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents