Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Le Caire: 3e jour d'affrontements continus

Publié par nicoducaire sur 4 Février 2012, 22:14pm

Catégories : #Egypte

Les affrontements continuent a proximite du Ministere de l'Interieur, ce soir, samedi 4 fevrier, et se sont meme etendus, en surface et en intensite.

Jusqu'a hier concentres dans la rue Mansour, les affrontements ont aujourd'hui egalement gagne la rue Noubar, sa parallele, toutes 2 donnant sur le Ministere de l'Interieur. Toutes ces rues, et leurs paralleles des 2 cotes, sont d'ailleurs plongees dans le noir, l'eclairage public ayant ete coupe. Dans la rue Mansour, ce sont donc les feux allumes par les manifestant-es, et les tirs des policiers, qui apportent de la lumiere. Ceux-ci sont d'ailleurs passes aux balles reelles, comme l'ont peut notamment le constater sur la video ci-dessous. On a pu egalement assister au limogeage en regle de certaines personnes prises dans le filet policier, qui se faisaient litteralement tabasser a coups de pieds, de batons, dans la rue devant le Ministere. Les camions blindes de la police sont accompagnes par des allies embusques dans les immeubles du cote gauche de la rue Mansour, alors que du cote droit, ce sont les manifestant-es qui ont pris le controle du toit de l'universite americaine, plus eleve, et qui balance des projectiles pour faire reculer les flics.

 

Tous les immeubles des rues alentour semblent sortir d'une guerre: vitres brisees, marques d'incendies... A plusieurs rues autour, l'odeur et les effets du gaz lacrymogene se font ressentir: rue du Parlement, rue Cheikh Rihan, rue Abdel Aziz Gaouch, les passant-es, les travailleur-euses et les habitant-es sont oblige-es de porter un masque, alors que les affrontements se deroulent a quelques centaines de metres de la!!!

 

Le bilan continue de s'alourdir, la presse officielle fait etat ce soir de 12 morts au Caire, 2 a Suez. Les manifestations se sont etendues a d'autres villes, Port-Said evidemment, Suez foyer de la revolution, Alexandrie, Assiout.... et rien ne semble pouvoir arreter la colere populaire. De plus en plus de voix officielles appellent a la demission au moins du Ministre de l'Interieur, et le regime militaire, pour essayer de sauvegarder son emprise, fait tomber des tetes: des officiels de la federation de foot, le gouverneur de Port-Said.... Mais cela ne suffira pas. Les egyptien-nes le disent depuis plusieurs mois deja: "Le peuple veut la chute du regime", tout entier, et cela pourrait bien egratigner au passage les Freres musulmans, bien timides a denoncer les agissements de l'armee...

 

La meme armee aurait d'ailleurs prevu d'intervenir si la situation perdure, demain ou lundi, ce qui ne risque pas de ramener le calme...

 

 


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents