Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Le Caire: Attaques d'un commissariat et d'un tribunal

Publié par AFP sur 14 Juillet 2011, 17:28pm

Catégories : #Egypte

[Le Caire] Attaques solidaires d’un commissariat et d’un tribunal

 
AFP, 5 juillet 2011

 

Égypte : un adolescent tué lors d’affrontements avec la police Un adolescent a été tué lundi soir [4 juillet] au Caire lors d’affrontements entre la police et des familles qui avaient pris d’assaut un commissariat pour libérer des prisonniers arrêtés pour trafic de drogue, a-t-on appris mardi auprès des services de sécurité.

Des policiers et des militaires avaient arrêté dimanche une cinquantaine de personnes au cours d’un raid contre un réseau de trafic de drogue dans le bidonville de Ezbet Abou Qarn.

Lundi, les familles de détenus ont essayé de prendre d’assaut le commissariat où les prisonniers étaient retenus, ce qui a provoqué de violents affrontements avec les forces de sécurité et la mort d’un jeune homme âgé de 18 ans.

L’armée est ensuite intervenue pour restaurer le calme, a déclaré à l’AFP un responsable des services de sécurité.

Cette affaire a coïncidé avec d’autres heurts lundi au Caire, suite à la libération sous caution par un tribunal de sept policiers accusés d’avoir tué des manifestants à Suez (nord-est) lors de la révolte de janvier et février.

Le procès de ces policiers jugés pour la mort de 17 manifestants a été renvoyé au 14 septembre. Sept autres policiers sensés comparaître dans la même affaire sont actuellement en fuite et doivent être jugés par contumace.

Des membres des familles de victimes ont tenté de prendre d’assaut la salle d’audience du Caire où le procès se tenait, et ont momentanément bloqué l’autoroute entre le Caire et Suez.

Les relations entre la population et la police se sont fortement dégradées depuis le soulèvement contre le régime de l’ancien président Hosni Moubarak en janvier et février, au cours duquel la répression a été principalement menée par les policiers, tandis que l’armée se tenait publiquement en retrait.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents