Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Le massacre continue....

Publié par nicoducaire sur 6 Février 2012, 00:58am

Catégories : #Egypte

Nouvelle offensive de la police aujourd'hui au Caire. Profitant d'une accalmie dans les affrontements, et du moindre nombre de manifestant-es, en journee, celle-ci en a profite pour nettoyer les rues menant au Ministere de l'Interieur, a coup de bulldozers et camions-bennes s'il vous plait!, et eriger de nouveaux murs dans toutes les rues adjacentes. Le Ministere est desormais entoure par un mur, garde par des chars, des camions blindes et des escadrons de force anti-emeutes. Ce redeploiement a egalement entraine un changement de configuration, puisqu'en debut de soiree, ce n'etait plus la rue Mansour, desormais muree au milieu, mais la rue Mohammed Mahmoud, sa perpendiculaire debouchant directement sur la place Tahrir, ou se concentraient les affrontements.

 

Enfin, pas longtemps, puisque la police n'a pas hesite a charger, en lancant a plusieurs reprises dans la soiree ses vehicules blindees, avec des personnes sur les toits tirant a balles reelles, sur la foule. Mouvements de panique donc, devant ces vehicules qui font des allers-retours place Falaky, une plus frequentees du centre-ville, en tirant dans toutes les directions et en foncant a toute allure!!

 

Dans la meme journee, pour accrediter la theorie du "complot exterieur visant a destabiliser le pays" ressortie a chaque mouvement de protestation, le Conseil Supreme des Forces Armees a annonce que 44 personnes allaient passer en proces, a la suite de la vague de perquisitions dans des ONG fin decembre, pour "installation et financements illegaux d'ONG sur le territoire egyptien"...

 

D'un autre cote, pour essayer de donner un peu des gages aux manifestant-es, le tant decrie Ministre de l'Interieur Mohammad Ibrahim a annonce que l'hopital de la prison de Torah se preparait a (eventuellement) accueillir Moubarak, jusqu'a present detenu dans un hopital militiaire. Ce transfert pourrait se faire dans les 2 mois, "s'il est ordonne par le tribunal ou le procureur general".

 

Mais bon, c'est certainement pas ca qui va faire passer la pression, d'autant que la repression aujourd'hui a frappe particulierement fort: des medecins des hopitaux de campagnes rafle-es et detenu-es plusieurs heures, dont l'un au moins est mort dans la soiree, de nombreuses personnes blessees, traumatisees, surement plusieurs morts. La televison officielle annoncait d'ores et deja a 23h que 56 personnes avaient ete presentees devant le procureur, ce qui en implique certainement beaucoup plus tabassees, disparues, ou emprisonnees sans passer par cette case... 

 

Ce soir, des flics en civil semblaient egalement quadriller tout le secteur de Abdeen, quartier proche des lieux des affrontements, en arretant toute personns qui ressemblait a un-e manifestant-e...

 

Il est difficile de prevoir comment les choses vont evoluer. Ni l'armee ni les Freres musulmans ne semblent vouloir reculer, et si le nombre de manifestant-es s'affaiblit, cela ne veut pas dire que les gen-tes sont pour autant satisfait-es. L'appel a la greve generale du 11 fevrier commence a circuler largement, l'occupation de la place Tahrir continue, de meme que les manifestations dans d'autres villes, mais on a l'impression que la strategie utilisee il y a un an contre Moubarak pourrait bien ne pas prendre cette fois-ci.

Souhaitons que les Egyptien-nes arrivent malgre tout a se debarasser du regime qui continue, un an apres le declenchement de la Revolution, a les opprimer!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents