Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Liban:les 3 derniers "détenus du Plaza" relâchés

Publié par Yagg sur 4 Août 2012, 19:11pm

Catégories : #Monde Arabe, #LGBTQI

Liban: les 3 derniers «détenus du Plaza», arrêtés sur un lieu de drague, ont été libérés

 

 

Les 3 hommes qui étaient restés en détention après leur arrestation sur un lieu de drague masculine de la banlieue de Beyrouth samedi dernier ont été relâchés jeudi 2 août, a annoncé à Yagg Charbel Maydaa, le directeur exécutif de l'association LGBT Helem Liban.

Trente-six hommes avaient initialement été arrêtés au cinéma Plaza de Bourj Hammoud et soumis à d'humiliants examens anaux supposés déterminer leurs pratiques sexuelles, traitements qualifiés de viols par le directeur de Helem. Les hommes avaient été arrêtés au nom de l'article 534 du Code Pénal libanais, qui réprime les relations sexuelles «contre nature».

Les 3 hommes (et non 2, comme annoncé précédemment) seraient restés en détention parce qu'ils n'avaient pas suffisamment de ressources financières ou de connaissances dans l'administration. «Deux des 3 hommes seront défendus par l'avocat de Helem Nizar Saghieh, explique à Yagg Charbel Maydaa. Le 3e ne souhaitait pas être défendu par notre association. À l'heure actuelle, nous ne savons pas si ces hommes seront poursuivis par le parquet». Les militant-e-s de Helem se réuniront demain samedi pour décider d'un calendrier d'actions à mener contre les pseudo-examens et pour l’abrogation de l'article 534.

 

SOUTIENS DANS LES MÉDIAS
La lutte se poursuit sur le terrain médiatique. Le quotidien ancré à gauche Al Akbhar a ainsi publié une tribune libre et un article condamnant la répression subie par les hommes, et la chaîne LBC, très regardée au Liban, avait ouvert son journal sur «la République de la honte» pour dénoncer les humiliations.

 

«DÉCLARATION DE CLARIFICATION»
Quant à MTV Lebanon, la chaîne à l’origine de la descente de police, elle a dû produire une «déclaration de clarification» face au scandale (voir vidéo ci-dessous). Dans ce communiqué, la chaîne prend ses distances avec les arrestations et les examens anaux subis par ces hommes. Elle prétend défendre «les libertés individuelles et collectives», y compris celles des homosexuels. La présentatrice affirme que ce qui était en jeu n'était pas l'homosexualité, mais bien le fait que ces relations sexuelles avaient lieu dans un lieu public.

Ces explications confuses ne sont pas un motif de réjouissance pour Charbel Maydaa de Helem: «MTV stigmatise aussi les personnes étrangères. Bourj Hammoud est une ville où vivent les migrant-e-s et la chaîne les accuse de crime, de prostitution. MTV est une chaîne très nationaliste, elle est aussi à l'origine d'une rafle visant les migrant-e-s, toute les personnes du quartier ont été contrôlées à cause d'eux et celles qui n'avaient pas de papiers ont été arrêtées».

Pour voir la vidéo, cliquez sur MTV's Cine Plaza Clarification Statement

 

  - Yagg.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents