Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Mort au Marechal!

Publié par nicoducaire sur 3 Février 2012, 17:47pm

Catégories : #Egypte

Ca y est. Depuis le 25 janvier et "l'anniversaire" de la Revolution, le peuple egyptien n'attendait qu'un pretexte pour faire exploser sa colere contre le Marechal Tantawi, aux renes du pays, le regime militaire, et plus generalement l'ensemble du gouvernement.

 

La mort de dizaines de supporters de l'equipe mythique d'El-Ahly avant-hier soir aura ete l'element declencheur. Apres une nuit ponctuee de rassemblements et manifestations dans toute la ville du Caire, la tension est encore montee toute la journee d'hier (jeudi 02 fevrirer), pour finir par veritablement exploser en debut de soiree.

 

De nombreuses manifestations pacifiques s'etaient deroulees dans l'apres-midi, tournant autour du Parlement et du siege du Ministere de l'Interieur, devant lesquels les "Ultras" avaient appele a se rassembler. On a pu notamment remarquer une manif de femmes, entouree d'un cordon de securite masculin, et dirigee par des hommes, qui decidaient des slogans et de la direction a prendre, non sans difficultes face a certaines manifestantes qui avaient leur mot a dire sur la marche de cette manifestation...

 

Alors que la manif se redirigeait vers la place Tahrir, a proximite de l'ambassade americaine toujours etrangement desertee, une rumeur circule: il y aurait des affrontements dans la rue Mohammed Mahmoud, la meme ou la police et l'armee s'etaient violemment confrontees aux manifestant-es en novembre.

 

Et effectivement, rue Mohammed Mahmoud, c'est l'explosion de colere: cote Tahrir, des milliers de gen-tes sont rassemble-es, dont une partie est occupee a demonter le mur qui barre la rue. Au bout de plusieurs heures, vers 10h du soir, ce sera chose faite: bloc apres bloc, le passage a ete ouvert!!!

 

Un peu plus loin, a proximite du ministere de l'interieur, on assiste a des veritables scenes d'emeutes urbaines: derriere les barbeles, les forces de l'ordre (police) affrontent des milliers de manifestant-es, determine-es a en finir avec ce regime. Depuis hier soir, les affrontements ne faiblissent pas, et on depasse actuellement le millier de blesse-es.

L'organisation sur le lieu des affrontements est impressionante: des feux brulent un peu partout dans la rue, dont la fumee attenue les effets du gaz lacrymogene balance en quantites artisannales depuis le toit des chars de police. De nombreuses personnes sont equipees de bouteilles d'eau et de vaporisateurs d'un liquide qui apaise les brulures du gaz. Des masques de differentes sortes sont disponibles sur place. Une medical team est constituee, et les allers-retours des scooters transportant les blesses et des ambulances sont incessants.

 

Aujourd'hui, vendredi 3 fevrier, jour-anniversaire de la fameuse "bataille des chameaux", ou des partisans de Moubarak avaient penetre place Tahrir en chameaux et a cheval, de grosses manifestations etaient prevues dans toute la ville.

Le cortege parti de Gizah, peu a peu rejoints par les autres quartiers de la rive ouest du Caire, etait particulierement dynamique, et les slogans sans appel: "le peuple veut la mise a mort du Marechal", "Tantaoui, c'est Moubarak", "Soit on obtiendra justice pour eux (les martyres), soit on mourra comme eux", "liberte"...

 

Alors que les affrontements continuent sans discontinuer autour du Ministere de l'Interieur, sur la place Tahrir, ou plusieurs milliers de personnes sont presentes, c'est la chasse aux "baltaguis" (voyous a la solde du regime): des que quelques uns d’entre eux (ou presumes) sont reperes, des dizaines de personnes leur courent apres pour les chasser de la place.

 

Les combats risquent de perdurer, tant la colere contre le regime miltaire est grande, et un appel a la greve generale est d’ores et deja lance pour le 11 fevrier prochain, anniversaire du depart de Moubarak…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents