Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Egypte: 3 morts par les flics en 24h!!

Publié par nicoducaire sur 29 Octobre 2011, 17:36pm

Catégories : #Egypte

La journee d'hier en Egypte, ou un nouveau "vendredi de la colere" etait annonce, a bel et bien ete une nouvelle etape dans ce que de plus en plus de monde considere comme "la suite de la revolution".

 

Des corteges venus de differents quartiers du caire se sont regroupes sur la place Tahrir, ou notamment plusieurs candidats a la presidentielle se sont exprimes, les salafistes etaient egalement presents.

 

Si l'apres-midi s'est deroulee dans le calme, le soir, avec l'arrivee du cortege funeraire de Essam Ali Atta sur la place, a ete beaucoup plus anime. Apres que le cercueil a fait le tour de la place, et qu'une priere a eu lieu en son honneur dans la mosquee qui jouxte la place Tahrir, le cortege, compose de tres nombreuses personnes, tres excitees, et scandant des slogans contre le pouvoir militaire (les memes que lors de la revolution du 25 janvier: "le peuple veut la chute du regime", "a bas, a bas, le gouvernement militaire", et le desormais fameux celebre "degage") est passe a proximite de l'ambassade americaine, et des soldats en armes qui barraient la route. Les manifestants se sont litteralement rues sur les militaires, en chantant "degage, degage!!", qui ont tres vite ete depasses. Alors que des renforts arrivaient en nombre, des coups de feu ont ete tires en l'air. Plus tard, une personne nous montrera une balle reelle qu'elle a ramassee. La situation reste tendue pendant un moment, les militaires se prennent des jets de pierre, et on a l'impression qu'ils s'appretent a charger.

Finalement, le gros des troupes se retire, pendant que de nombreux manifestants incitent la foule a faire demi-tour et revenir sur la place. C'est ce qu'il s'est passe petit-a-petit, et a ce moment-la, les affrontements ont donc ete evites.

 

Quelques heures plus tard, on apprend que 2 personnes ont ete assassinees dans la journee par des forces de l'ordre, l'une parce qu'elle se disputait avec un policier, qui lui a donc tire dessus, et une autre, selon des sources indirectes, qui circulait en scooter sur Asr El-Ayny en chantant des slogans anti-regime, aurait egalement ete abattue sur son scooter.

 

Avec Essam Atta, ca fait donc 3 morts de la main des flics en 24h. Celui-ci est en effet mort, sous la torture, dans la prison de El-Torah avant hier. Il y purgeait une peine de 2 ans pour on ne sait trop quelle raison depuis le 25 fevrier, et c'etait l'une des nombreuses personnes emprisonnees sous juridiction militaire depuis la chute de Moubarak. La raison de sa torture serait apparemment qu'il avait introduit une carte sim en prison.... Pour cela, les flics lui ont introduit des jets d'eau dans l'anus et la bouche, et, voyant qu'il n'en sortirait pas vivant, l'ont ensuite laisse mourir a l'hopital de Asr El-Ayny. Selon une temoin visuelle, un sac de drogue aurait egalement ete prepare, pour faire croire a une mort par overdose comme dans le cas de Khaled Said en juillet 2010...

 

De nombreux-ses egyptien-nes sont donc de plus enerve-es contre le regime militaire, et le retour aux methodes policieres de l'ancien regime. Les flics grevistes qui voulaient rejoindre le rassemblement place Tahrir se sont d'ailleurs fait refouler, aux cris de "baltaguis, baltaguis"*, et en leur faisant remarquer que s'ils voulaient venir manifester, ils devaient d'abord quitter leurs uniformes.....

 

Le Ministre de l'Interieur, de plus en plus critique meme par les forces de police elles-memes, aurait egalement passe une loi hier autorisant les flics a porter une arme meme en dehors de l'exercice de leurs fonctions...

 

La tension continue donc de monter en Egypte, mais pour autant, la reoccupation de la place Tahrir, annoncee hier dans la soiree, ne devrait finalement pas intervenir avant le 18 movembre, et la fin des festivites de l'aid el-kebir.

 

Mais ce qui est sur, c'est que le regime en place se durcit de plus en plus, et que les egyptien-nes n'accepteront pas une nouvelle dictature policiere...

 

Sur Essam Atta, voir  l'article de Egyptian Chronicle. (en anglais)

Sur la journee d'hier, et le contexte actuel, voir  l'article de Bekya Masr. (en anglais)

 

* voyous, hommes de mauvaises mains

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents