Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nicoducaire

nicoducaire

Cultures et societes en Egypte et dans le monde arabe - Arab and Egyptian cultures and societies


Iran: infos sur les événements en cours...

Publié par nicoducaire sur 16 Juin 2009, 12:22pm

Catégories : #Monde


*Coup d’état en Iran*

(14 juin 2009)


Cet article est adressé à la population française. Merci de bien vouloir le transmettre à tout organe de presse susceptible de le publier afin que les français prennent conscience de ce qui se passe en actuellement Iran./

Nous sommes au lendemain des élections présidentielles iraniennes et nous vivons des événements terribles sur lesquels la presse internationale reste silencieuse.

Durant les dernières semaines, une campagne présidentielle acharnée a opposé quatre candidats : deux conservateurs - Mahmoud Ahmadinejad et Mohsen Rezai
- et deux réformateurs – Mir Hossein Mousavi et Mehdi Karroubi.

Dans tout le pays et en particulier sur internet, les élections ont suscité des discussions passionnées, notamment lors des débats télévisés aux cours desquels, pour la première fois sur une chaîne publique iranienne, chacun des quatre candidats a débattu ses idées face à ses rivaux. Retransmis sur internet, ces débats ont été suivis et commentés dans le monde entier par des millions d’Iraniens. La campagne a alors pris un tournant décisif en soulevant l’espoir d’un véritable changement politique.

Que s’est-il passé durant ces douze jours de débats télévisés ?

Au cours de ces douze débats, l’affrontement entre les candidats fut direct et sans concessions. Les uns et les autres s’accusèrent de corruption financière, de gestion catastrophique du pays ou encore de mensonges publics. Pour la première fois sous la République islamique, des divisions internes au pouvoir furent révélées au grand jour, conférant parfois aux débats des allures de « règlement de compte ». A plusieurs reprises, Mahmoud Ahmadinejad s’en est pris violemment à des personnalités politiques importantes du régime, dont l’ex-président de la République, M. Rafsandjani. Ce dernier a immédiatement réagi en se défendant dans une lettre ouverte publiée dans la presse nationale et en le menacant de l’attaquer en justice pour diffamation.

Retranché dans une posture de victime – qu’il revendique aussi au niveau international, Mahmoud Ahmadinejad a usé de tous les subterfuges pour défendre son bilan aux yeux du peuple iranien.

En effet, que ce soit à cause de sa politique étrangère et de ses provocations sur la Shoah et Israël, ou encore de sa politique intérieure, sa gestion du pays est sévèrement critiquée. En l’espace de quatre ans, les Iraniens ont été témoins du triplement du prix des produits alimentaires et de la forte inflation des loyers. La paupérisation de la population a entrainé avec elle l’augmentation de la violence, de la consommation de la drogue, etc.

Face aux critiques des trois autres candidats, Mahmoud Ahmadinejad a présenté, à la télévision, une série de graphiques et des statistiques démontrant, par exemple, la baisse du chômage et de l’inflation par rapport aux mandats des présidents précédents. Les chiffres avancés ont été immédiatement dénoncés par les autres candidats qui ont exprimé publiquement leur révolte et leur écoeurement face aux méthodes malhônnetes utilisées par le président sortant pour décrédibiliser ses adversaires et légitimer son gouvernement.

L’attitude populiste et arrogante de Mahmoud Ahmadinejad lors des débats télévisés, a ravivé la peur que représente sa réelection pendant quatre ans et a entraîné un mouvement de mobilisation populaire sans précédent depuis la révolution de 1979.

Dans tout le pays, des partisans du candidat réformateur Mir Hossein Mousavi se sont appropriés la couleur verte pour exprimer leur soutien politique à ce dernier. Durant les dix derniers jours, on a vu apparaître dans toutes les villes iraniennes des gens entièrement habillés en vert, des femmes au foulard vert, des bandeaux verts accrochés aux bords des fenêtres des boutiques... La population affichait ainsi aux yeux du pouvoir sa volonté de changement. L’assise populaire du candidat Mousavi était visible et incontestable. Même dans les bazars de Téhéran et de province, lieux populaires réputés plus conservateurs, tout était vert. A Téhéran, des manifestants ont formé une chaîne humaine de vingt-cinq kilomètres. A l’étranger, les exilés Iraniens d’habitude réticents à participer aux élections, appelèrent à se rendre en masse dans les consulats pour voter. Un immense espoir était soulevé.

Et pourtant, des signes déjà inquiétants de manipulation des urnes étaient apparus.

En effet, il y a déjà quelques mois, le ministre de l’intérieur et toute son équipe avaient été changés par le président Ahmadinejad. Ainsi, les responsables des élections au sein du ministère, avaient été muté ailleurs et de nouveaux hommes avaient été mis en place.

Malgré cela, les Iraniens pensaient que la manifestation visible et ostentatoire de leur volonté de changement de pouvoir et leur participation massive allait limiter l’impact d’éventuelles triches aux élections.

C’était sans compter sur le chef de l’armée qui, juste avant la publication des résultats du vote samedi 13 juin, menaça de réprimer toute contestation du vote. Mahmoud Ahmadinejad fut alors annoncé comme le candidat gagnant dès le premier tour, avec 68% de vote en sa faveur.

Ceci est un coup d’état politique. Les évènements des dernières semaines et le taux de participation exceptionnel de 85% aux élections rendent un tel score absolument impossible. Les deux candidats réformateurs Mehdi Karoubi et Mir Hussein Moussavi ont publiquement dénoncé la manipulation des résultats ; des milliers d’Iraniens sont spontanément sortis dans les rues, dans tout le pays.

Les évènements qui suivirent la publication des résultats depuis hier prouvent que Mahmoud Ahmadinejad est en train, en ce moment-même, de réaliser un coup d’état politique avec l’aide de l’armée.

L’armée a instauré le couvre-feu dans la plupart des rues de Téhéran et des grandes villes de province. Le ministère de l’intérieur est fermé et des sacs de sables forment des barrricades à l’entrée, pour protéger la police contre d’éventuelles émeutes. Des fonctionnaires du ministère de l’intérieur ont démissioné et écrit des lettres ouvertes pour dénoncer des irrégularités dans le scrutin. Un des candidats réformateurs Karoubi est assigné à résidence. Les sièges des partis politiques sont encerclés par l’armée. Partout, ceux qui refusent que leur droit soit bafoué sont réprimés violemment. Des voitures brûlent. Plusieurs dizaine de religieux du Parti réformateur sont arrêtés. Même l’ancien président et homme fort du régime durant les trente dernières années, Hashemi Rafsanjani, est inquiété.

Un pouvoir, encore plus dur, plus extrémiste, plus violent est en train de s’intaller en Iran.

Anonyme

 

 

les photos de la répression


Cette après midi la violence contre la jeunesse iranienne est encore montée d’un cran il y un mort et de nombreux blessés, les milices fascistes de Abhanimejad les Bassidjis ( la police politique du régime digne héritière de la tristement célèbre Savak du Shah) toujours aussi lâches s’en prennent sans distinctions aucune aux jeunes, aux femmes et aux enfants quand ils sont isolés

Ils ont essayés sans succès pour le moment de s’en prendre a l’université de Téhéran pour tabasser les étudiants qui occupent la fac La manifestation s’est aussi attaqué a une caserne de Basidjis qui ont tiré dans la foule

Vidéo d’un basidji tirant sur les manifestant visible sur :

http://niacblog.wordpress.com/

Des photos très dures de la répression son visibles ici

http://www.flickr.com/photos/mousav...

http://www.boston.com/bigpicture/20...

 

 

Dernières vidéos de l’insurrection iranienne


« c’est des supporters de foot qui n’aiment pas avoir perdu leur match »

NON MONSIEUR ABHANIMEJAD C’EST UNE REVOLUTION QUI VA VOUS FOUTRE DEHORS A COUP DE PIED DANS LE CUL

Attaque d’un bâtiment symbole du régime aux cocktails molotovs

http://www.youtube.com/watch?v=BjGm...

Manif sauvage de nuit a Téhéran

http://www.youtube.com/watch?v=j43r...

la situation est « sous contrôle » n’est ce pas ms’ieur Abhanimejad

http://www.youtube.com/watch?v=2_Wm...

Emeute nocturne sur Bolvar Kave

http://www.youtube.com/watch?v=keOj...

la nuit de Téhéran appartient aux manifestants pas a la flicaille de Abhanimejad

http://www.youtube.com/watch?v=Qb60...

Tabassage par la police d’Abhanimejad d’un iranien devant son immeuble parce que c’est ca le régime iranien et sa clique de fascistes

http://www.youtube.com/watch?v=PLLJ...

SOLIDARITE AVEC LES INSURGE-ES D’IRAN

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents